Expertise

1988-2018, 
30 ans d'expérience au service des musiciens

L'expertise 

Depuis le XVIIème siècle, des violons, altos, violoncelles et contrebasses sont fabriqués en Europe. Ces instruments ont, pour un certain nombre, très bien vieillis et sont encore jouables.

Savoir d'où vient son instrument et qui l'a fabriqué, c'est intéressant car chaque instrument à une histoire.

Mais ces éléments sont aussi importants pour connaître sa valeur.

Ce sont des milliers de luthiers qui ont fabriqué des instruments depuis 4 siècles, l'expertise est donc une science en soit.

Elle se base tout d'abord sur une excellente culture générale de l'instrument et une mémoire photographique précise. Elle requiert un travail inlassable pour affiner ses connaissances, en examinant des instruments, des documents et en échangeant des informations avec des collègues experts. Désormais des sciences telle la dendrochronologie concourent aussi à préciser les identifications.

Être un luthier expert, c'est en premier lieu savoir dire ce dont on est sûr et ce qui reste dans l'incertitude. Parfois une étude plus approfondie va permettre d'affiner l'identification, parfois on ne pourra identifier le luthier nommément mais on pourra préciser une époque et une zone géographique.

Certificat d'authenticité et attestation de valeur

Ces deux documents sont différents et complémentaires

Le certificat d'authenticité va donner tous les éléments possibles sur l'origine géographique, l'époque et, le cas échéant, le luthier qui l'a fabriqué. Généralement ce document comprend des photos de l'instrument.

L'attestation de valeur est un document demandé par les assurances. Il sert à évaluer la valeur du bien à assurer et en général ne comprend pas de photos. pour la plupart des assurances, cette attestation est à renouveler tous les trois ans.

Ces deux documents engagent notre responsabilité : ils sont payants.

En revanche, toute information concernant l'instrument, son origine et sa valeur, donnée par oral, est gratuite.