Plaidoyer pour les instruments de musique auprès de la CITES

04/03/2020

De 2017 à 2020 porte parole du monde européen des instruments de musique auprès de la CITES

La CITES et les palissandres

Les palissandres donnent un  magnifique bois exotique fort prisé notamment pour le mobilier haut de gamme asiatique. Si le genre n'est pas en voie de disparition,sa consommation a fortement augmentée ces dernières années notamment du fait de la demande chinoise. Il est dorénavant nécessaire d'en contrôler le commerce pour en assurer sa survie . C'est le sens de la réglementation internationale  prise en octobre 2018. Mais celle ci a eu aussi pour effet non voulu de mettre en danger la filière musicale en entravant la libre circulation des instruments de musique



             2016 2019: 3 ans de négociations

Fanny Reyre Ménard en tant que vice -présidente de la CSFI a participé aux discussions au niveau français , auprès de l'Union Européenne, et auprès de la CITES et des 182 pays qu'elle comprend.  L'industrie musicale européenne a confié à la CSFI le rôle de porte-parole sur ce dossier; Fanny Reyre Ménard était épaulée de Jacques Carbonneaux, chargé de mission, et de Michael Jousserand ingénieur matériau chez Buffet Crampon. L'objectif était de faire évoluer la réglementation pour continuer à protéger la ressource tout en laissant les instruments de musique circuler tout autour du monde. Un groupe de travail "instrument de musique"  a porté ce dossier. Il réunissait une quinzaine  représentants d'organisations et d'entreprises représentant fabricants d'instruments, organisations professionnelles de musiciens et d'orchestres. Ce groupe était porte drapeau d'une large communauté internationale des instruments de musique qui incluait  des organisations et entreprises d' Australie au Japon en passant par l'Argentine et le Brésil et bien sur les Usa , le Canada et les pays de l'Union Européenne ,  tous cosignataires des prises de position et des documents d'information rédigés par le groupe de travail.

29 août 2020 à Genève adoption de la nouvelle réglementation 

Après bien des discussions, beaucoup de travail et de rebondissements , la  69 ème Conférence des Parties adopte par consensus un texte révisé  le 29 août 2020 . Celui ci permet aux instruments de musique finis de circuler librement tout en maintenant un contrôle strict du commerce et de la circulation du bois  de palissandre et de tout autre catégorie d'objets en contenant. Une définition des instruments de musique est ajoutée au glossaire de la CITES. Afin également de ne plus pénaliser les objets artisanaux, les envois de moins de 10 kg sont également dispensés de permis. Il est prévu que les effets de ces exemptions soient évalués lors de la prochaine CoP en 2022. 

Ces trois années ont été l'occasion pour la communauté internationale des instruments de musique de prendre conscience de sa responsabilité en matière de  préservation de la ressource. Nous sommes de petits utilisateurs à la consommation raisonnable . Celle ci doit être raisonnée et durable. Nous avons le devoir de nous engager activement dans la lutte contre la déforestation et la perte de la biodiversité.